Sélectionner une page
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Catégorie
Banque
Candidat
Commerçant
Enseigne
Non classifié(e)
Partenaires

Dans un contexte économique fragile, les DSI doivent trouver l’équilibre entre dépenses contraintes et investissements nécessaires. 

Les OPEX : dépenses d’exploitation ou de fonctionnement (de l’anglais operational expenditure), sont les charges courantes pour exploiter un produit, une entreprise, ou un système. Les CAPEX ou dépenses d’investissement (de l’anglais capital expenditure) se réfèrent aux dépenses qui ont une valeur positive sur le long terme.

Aujourd’hui, c’est un sujet au cœur des préoccupations des Directions informatiques, notamment avec le développement des Cloud Computing et des Saas (software as a service ou logiciel en tant que service)

En effet, chaque investissement doit rapporter un bénéfice financier ou opérationnel, et les réductions de budget ne doivent pas impacter la performance de l’entreprise. Il peut parfois être plus économique de payer un service externalisé de « cloud » d’hébergement ou de stockage ; qui rentreront dans le cadre de dépenses OPEX, que d’acheter ses propres serveurs et équipements de stockage (dépense CAPEX).

L’investissement de vos parcs informatiques : du CAPEX vers l’OPEX. 

 

La tendance amène les DSI à externaliser les infrastructures informatiques et ainsi à privilégier les dépenses de fonctionnement (OPEX).

Ce passage du CAPEX à l’OPEX permet aux entreprises d’être plus flexibles et de libérer de la trésorerie. Les dépenses peuvent donc être allouées pour des projets en lien directement avec le cœur de métier de l’entreprise comme la R&D ou encore les Ressources Humaines.

On évite des processus lourds et l’on peut répondre aux besoins immédiats de l’entreprise. Cela peut aussi libérer du temps aux équipes informatiques, qui pourra être réaffecté au service utilisateurs, par exemple. On gagne ainsi en efficience, rapidité et parfois même en sécurité.

Un atout en période de crise

 

En temps de crise, les Directions informatiques doivent continuer à faire face à leurs contraintes de fonctionnement et de sécurité, tout en devant réduire les dépenses d’investissement.

C’est pour cela que les entreprises vont privilégier les dépenses de fonctionnement, comme l’externalisation de la salle d’hébergement. Ces services seront donc managés en externe et permettra de réduire les coûts en interne.

L’économie de l’usage : la nouvelle tendance 

 

D’une manière plus générale, entre compétitivité et productivité, les comportements changent. L’obsolescence des équipements sur le marché informatique, et le besoin de disposer de matériels toujours fiables et performants amène les entreprises à louer plutôt qu’acheter. On appelle ça l’économie de l’usage.
On va privilégier l’usage d’un bien comme un PC, plutôt que sa propriété, car sa valeur va baisser très rapidement.

Ainsi, la valeur du bien évolue car ce n’est plus l’équipement en lui-même qui a de l’importance mais l’utilisation qui en est fait et le gain en performance qu’on en retire.
De plus, la flexibilité des contrats de location offre la possibilité d’un remplacement de parc dès l’obsolescence des produits, à n’importe quel moment.

C’est donc une solution également économique puisque l’entreprise dépensera moins en coût de maintenance.

Les différentes solutions de financement 

 

Fonds Propres Crédit Bancaire Location Evolutive

Impact

Trésorerie

100% du montant investi

Avance totale de TVA

Charge sur la durée du crédit

Charge sur la durée d’utilisation

TVA lissée

Impact Bilan Actifs immobilisés alourdis Capacité d’endettement réduite Hors bilan
Coût

Capital investi

Coût d’opportunité

Taux de financement Taux de financement en utilisation réelle
Flexibilité Faible Limitée aux ajouts Totale

Glossaire

 

Location évolutive ou Leasing = Le leasing informatique est un contrat de location de matériel informatique. Contrairement au crédit-bail le leasing n’inclut pas automatiquement la faculté d’achat.

Ce contrat est à durée déterminée (généralement 2 et 6 ans) et les frais sont échelonner en fonction des termes conclus lors de la signature. Le paiement peut se faire par des durées à déterminer lors de la signature du contrat (paiement annuel, mensuel ou hebdomadaire).

Lorsque le contrat arrive à sa fin on peut : rendre le bien, le racheter ou renouveler le contrat de location.  Le renouvellement se fait par : tacite reconduction ou dans le respect des termes fixés initialement.

La location avec option d’achat (LOA) est un contrat flexible dans la mesure où l’entreprise qui contracte le matériel, peut pendant sa période de contrat, rajouter des équipements sans toutefois changer de contrat.

Le contrat de location financière est régi par le Code du commerce et sa gestion peut être confiée à une entreprise non agrémentée ainsi qu’aux particuliers.

Pour être éligible à ce type de contrat, les entreprises doivent remplir certaines conditions :

– Avoir moins de vingt (20) employés.

– Avoir au moins deux (2) ans d’ancienneté et/ou avoir un passeport pour l’économie numérique.

 

Crédit-bail ou Lease back = Une entreprise propriétaire d’un bien à usage professionnel vend celui-ci à une banque ou un organisme financier. Cet organisme devient propriétaire du bien et le met à la disposition de l’entreprise cédante par le biais de la location.

Les étapes du lease back:

  • 1 ère étape : Vente du bien de l’entreprise à une société au leaser
  • 2ème étape : Mise à disposition du bien dans le cadre de cette opération de leasing ou de crédit-bail à l’entreprise, ancien propriétaire.
  • 3ème étape : Rachat du bien par l’entreprise à la fin du bail si l’option d’achat est levée

Les conditions requises : solidité financière + qualité des équipements (qui doivent être bien entretenu + en bon état)

 

OPEX (Operating expenses) =

  • Charge pour les entreprises, impact le compte de résultat mais pas le bilan
  • Charges supportées par une entreprise pour les besoins de son activité. Il s’agit des dépenses inhérentes à l’activité elle-même (impôt, achat matière 1er, taxe, loyer)
  • On ne paie pas d’avance mais on consomme en fonction du besoin.

CAPEX (Capital Expenditure) =

  • Investissement en propre pour l’entreprise, impact le bilan.
  • Correspond à des dépenses d’investissements pour l’achat du matériel (l’achat d’une infrastructure).

Parlons de votre projet